Tous ensemble, nous sommes meilleurs...
CQFF - Avis importants

Le cancer affectant les déclarations fiscales :
y aurait-il plus de 2,5 millions de « pseudo-experts » au Québec?

Depuis plusieurs années déjà, nous décourageons systématiquement les contribuables à faire eux-mêmes leurs déclarations fiscales (ou via une personne ayant peu d'expérience). Il s'agit d'un exercice dangereux, point à la ligne. Il y aurait, selon les statistiques de Revenu Québec, plus de 2,5 millions de « pseudo-experts » au Québec qui s'adonnent à ce sport « extrême ». Cette année, nous avons donc décidé de dénoncer plus que jamais cette forme de « médiocrité fiscale ». Vous trouverez donc via le lien Web ci-bas un texte que nous avons écrit à ce sujet. Il avait été écrit à l'origine en 2008; nous l'avons mis à jour au cours du dernier mois mais nous l'avons surtout engraissé de plusieurs autres commentaires. Il contient d'ailleurs des commentaires parfois sévères, parfois « épicés », sur les erreurs commises par les contribuables, exemples à l'appui.

Nous vous encourageons fortement (si vous le souhaitez) à le faire circuler par toutes les voies que vous jugerez valables, que ce soit via votre site Web, par courriel, via Facebook, Twitter, LinkedIn ou simplement en version papier disponible à vos bureaux.

Nous croyons que l'importance de la compétence des préparateurs expérimentés de déclarations fiscales (mais pas parfaits, comme tout être humain) doit totalement dominer la fausse idée que les contribuables se font à l'effet qu'il s'agit d'un geste qui n'est qu'une simple formalité. Nous avons donc besoin de votre aide en faisant circuler à grand volume ce texte qui sera aussi publié sous peu dans le magazine Conseiller.

Accès à la chronique : www.cqff.com/cancer.pdf

Accès à trois autres chroniques :

Merci de votre attention et bonne lecture,

 

L'équipe du CQFF

Tous ensemble, nous sommes meilleurs…